Association de recherche clinique en allergologie et asthmologie

Les entreprises qui souhaitent obtenir l’approbation HQE-A (Haute Qualité Environnemental pour Allergiques) et les labels « Allergènes Contrôlés » et « Air Intérieur Contrôlé » doivent remplir un questionnaire précis qui permettra au comité d’experts de l’ARCAA de déterminer si le produit ou le service proposé peut être approuvé et labellisé.

Le cas échéant, elles devront fournir les résultats des tests liés à l’innocuité et aux bienfaits pour la personne allergique avant d’effectuer les éventuels tests complémentaires qui feront l’objet du cahier des charges constitué par les experts de l’ARCAA et exécuté par un organisme mandaté équipé de laboratoires qualifiés mandaté par l’industriel.

Les tests réalisés par les laboratoires internes de l’industriel sont proscrits.

Cette démarche ne constitue toutefois nullement une certification au sens des articles L115-27 à L115-31 et R115-1 à R115-12 du Code de la consommation.

  • Le cahier des charges
  • Une date de labellisation sous la forme d’un millésime
  • Une notation à différenciante et évolutive
  • Logo et authentification du label

Le cahier des charges

Les critères du cahier des charges, qui permettent d’obtenir le label « allergènes contrôlés », sont élaborés par des médecins experts de l’ARCAA supervisés par un référent universitaire ou hospitalier avant d’être contrôlés et validés par les membres du conseil d’administration de l’ARCAA et/ou le(la) Président(e) de l’ARCAA selon la procédure suivante :

Un processus de travail analytique scientifique est élaboré en fonction des caractéristiques de chacun des produits, biens ou services afin de confirmer les qualités et l’intérêt que ceux-ci peuvent présenter pour les personnes allergiques
Un cahier des charges médical est constitué par différents critères préalablement approuvés par un organisme mandaté équipé de laboratoires qualifiés mandaté par l’industriel.
La communication des résultats des tests obtenus par l’organisme indépendant seront validés, après leur lecture, par deux médecins experts de l’ARCAA en charge du dossier de labellisation, supervisés par un référent universitaire ou hospitalier, contresignés par le (la) Président(e) de l’ARCAA pour validation finale.